la Medecine de la reproduction en tunisie

.

Utile
L’infertilité entre blocage et désirs

On peut avoir un désir d’enfant très fort, mais il arrive parfois que quelque chose, à l’intérieur de soi, fasse blocage à cette envie, tout simplement parce que nos désirs
et notre corps sont intimement liés et interagissent l’un sur l’autre. Chez une femme, une grande émotion, un événement traumatisant récent ou plus ancien peuvent entraîner une absence d’ovulation, donc de règles. De même chez l’homme, la fabrication quotidienne des spermatozoïdes peut être empêchée par un traumatisme enfoui dans l’inconscient..
Le mot clé, c’est l’ambivalence: évitez de culpabiliser et de passer pour la victime. Il se pourrait que le blocage vienne tout simplement du mari. Libérez-vous l’un et l’autre par une démarche individuelle ou collective pour en parler. Avec votre Gynécologue, ou avec votre psy il se peut souvent qu’au bout de deux ou trois entretiens le miracle se produise.

Allo coordination Aidez-moi

la medecine de la reproduction en Tunisie

La médecine de la reproduction s’intéresse à la procréation et donc au fonctionnement de l’appareil reproducteur à tous les stades de la vie, à la santé sexuelle, à l’hygiène, ainsi qu’à tous les processus, fonctions, systèmes et mécanismes qui facilitent ou au contraire inhibent ou interdisent de la reproduction, pour le couple ou l’individu. Elle s’appuie notamment sur l’éducation sexuelle, le contrôle des naissances, la planification familiale et l’éducation des femmes.

Image associée

Traitement de l’infertilité Masculine- féminine.

Au bout d’un an de relation après mariage le premier bébé tarde à venir à ce stade il ne faut pas paniquer une série d’examens  pour la femme et l’homme seront utiles pour identifier les causes le diagnostic et les tests doivent se faire pour un bilan de fertilité (Dpi).

Image associée

Analyse pour femme et homme

La femme et la fécondité

C’est au début de la vingtaine que la fertilité féminine est à son apogée. Dès l’âge de 35 ans, les chances de procréer déclinent de 50 pour cent ensuite à 70% chez la femme de 40 ans.

L’homme et la stérilité

Chez les couples infertiles, l’homme serait stérile dans 50% des cas. En fait, il est estimé que 10% de la population masculine serait stérile. A ce stade pas d’affolement un diagnostic et des tests  deviennent nécessaires pour identification de la cause.

 Le bilan (Dpi) passe par :

  • Analyse De Sperme
  • Photo Ultrason De Follicules
  • Hystérosalpingographie (HSG)
  • Le Diagnostic Génétique Pré-Implantatoire (Dpi).

Selon les conclusions du bilan (Dpi) il se peut  que :

* la stérilité est mineure  des médicaments et un suivi thérapeutique peuvent suffire. (Les analyses pour un bilan complet (DPI) et la prise en charge peuvent se faire durant un séjour touristique d’une semaine en Tunisie).

Des anomalies de disfonctionnement de l’ovulation une des  principales interventions suivantes vous sera proposé par votre chirurgien gynécologue.

-Induction de l’ovulation : pour améliorer la production d’ovules sains :

L’induction artificielle de l’ovulation peut être obtenue en injectant, par étapes successives, une hormone folliculo-stimulante (FSH), contenant toujours de petites quantités d’hormone lutéinisante (LH) et des gonadotrophines chorioniques humaines.

Résultat de recherche d'images pour

La dose est d’une extrême importance ici; Il permet de sélectionner les patients susceptibles de recevoir ce type de thérapie et peut aider à déterminer quel modèle thérapeutique reproduit mieux la sécrétion normale des gonadotrophines.

-Perçage ovarien : pour traiter les ovaires endommagés.

Le perçage ovarien consiste à effectuer des micro-perforations dans les ovaires dans le but d’induire l’ovulation. Comme le syndrome ovarien polykystique (SOPK) est caractérisé par un trouble de l’ovulation et représente la cause la plus courante de l’infertilité, c’est principalement le perçage ovarien qui est recommandé pour les femmes infertiles avec SOPK. Parfois le perçage ovarien peut être utilisé chez des jeunes filles sans projet de procréation qui souffrent de symptômes sévères de SOPK .

Traitement de l’infertilité – (IUI) :

Dans la plupart des cas, une insémination intra-utérine artificielle (IUI) est recommandée si :

1/  l’infertilité ne peut pas être expliquée.

2/  l’homme a une faible concentration ou une mobilité réduite des spermatozoïdes

3/  l’homme est impuissant (dysfonctionnement érectile, c’est-à-dire une incapacité à maintenir l’érection) ou est affligé d’une éjaculation précoce

4/ la femme a une légère endométriose.

5/ la femme a un problème de mucus cervical.

Résultat de recherche d'images pour

Centre de fécondation INVETRO

Au cours d’une IUI, les spermatozoïdes passent par un tube qui entre par le col jusque dans l’utérus. Cette opération est effectuée à un moment qui coïncide avec l’ovulation afin de maximiser les chances de fécondation. La femme peut aussi se voir administrer une faible dose d’hormones stimulant les ovaires encore une fois pour augmenter la probabilité d’une conception.

Traitement de l’infertilité : PMA -FIV

La médecine moderne a développé quelques types de procréation médicalement assistée (PMA) dont notamment : Fécondation in vitro (FIV) signifie fécondation en dehors du corps. La FIV est la PMA la plus efficace. Elle est souvent utilisée quand les trompes de Fallope de la femme sont bouchées ou quand l’homme a trop peu de spermatozoïdes.

Traitement  de l’infertilité  PMA FIV : fécondation en dehors du corps

Le médecin traite la femme à l’aide d’une substance qui fait produire plusieurs ovules par les ovaires. Un fois mûrs, les ovules sont extraits de la femme. On obtient du père un échantillon de sperme. Les ovules et le sperme sont mis en présence en laboratoire dans une boîte de Pétri pour qu’ils se fécondent. Les ovules fécondés (zygotes) commencent leur division cellulaire. Après 2 à 6 jours, les zygotes sont prêts à être implantés dans l’utérus.

Pour augmenter les chances que l’embryon devienne un bébé, environ 3 ovules fécondés sont introduits dans l’utérus, ce qui conduit souvent à des naissances multiples.

Traitement de l’infertilité (GIFT).

Le traitement (GIFT) consiste à transférer les ovules et le sperme dans une trompe de Fallope de la femme de sorte que la fécondation se produit à l’intérieur du corps de la femme en souhaitant que la fécondation se produise naturellement.

Un échantillon de sperme est recueilli chez le père. Des ovules sont récoltés chez la mère. Ensuite, à la fois le sperme et les ovules sont injectés dans un tube de Fallope de la mère.

Allo coordination Aidez-moi

Clin d’œil à mes confrères Africains : un besoin particulier , une assistance à distance CONTACTEZ-MOI : dr Kaffel Thamer.